Img Mon-mental-chuuttt

Chuuuttt

Chuuuttt

Si j’avais pu tricoter une écharpe avec le fil de mes innombrables pensées, elle aurait probablement pu faire le tour de la Terre plusieurs fois. C’est incroyable la quantité de pensées qu’un mental peut produire ! Le mien était très actif. Et il a consciencieusement empoisonné mes jours et mes nuits de ses innombrables interventions, me tirant prématurément du sommeil le matin …ou m’empêchant d’y plonger le soir.

J’ai longtemps travaillé dans le monde du marketing. Croyez-moi ou non mais il me réveillait souvent en pleine nuit pour noter des idées soi-disant novatrices. …Ah oui, parlez-moi d’innovations ! La plupart de ces idées existaient déjà, n’avaient pas de sens ou pire, étaient trop novatrices sur le moment !

Dans le domaine relationnel, il m’en a fait voir et croire des choses ! J’ai déployé des trésors de patience, de bon sens et de courtoisie afin de démêler l’écheveau des phrases entendues « de travers » de mes anciennes collègues de travail …ou de mon « ex ». Je m’exprimais comme une patate et j’entendais comme, comme… Comme quoi au fait ? Plutôt comme un pot (qui est sourd par définition). Vous voyez ? Quelqu’un à qui on montre son erreur mais qui persiste dans le déni et dans cette erreur. Et donc oui, j’étais un véritable pot qui n’entendait pas ce qu’on lui disait, mais surtout qui n’écoutait pas ce qu’on lui disait. Bien entendu, dans les conflits avec autrui, mon mental cherchait nerveusement LA phrase qui tue et qui mettrait mon adversaire à terre. Et après ? Eh bien après je me repassais les conversations en boucle en me maudissant de ne pas avoir répliqué ceci ou balancé cela (ça, c’est un jeu que le mental adore !).

Combien de conflits, de querelles, de cris, de pleurs, de colères, d’indigestions, de maladies j’aurais pu éviter si j’avais découvert plus tôt « Le Pouvoir du moment présent » *. Vous ne connaissez pas ce livre ? Eh bien jusqu’il y a peu, je ne le savais pas non plus ! Pourtant, une amie m’en avait parlé, il y a près de vingt ans ! Je l’ai entendue, mais pas écoutée… L’Univers m’a offert un cadeau par le biais de cette amie et je n’en ai pas tenu compte. Oui, moi qui suis si attentive aux synchronicités, à l’Univers, aux coïncidences qui n’en sont pas …j’ai fait ça ! J’avais des choses à vivre, sans doute… Certainement que je n’étais pas prête !!!

Le moment où j’ai lâché prise

Et puis, le moment est arrivé où j’ai lâché prise. Oui, j’ai viré tous ces monologues de sourds, dignes de films hollywoodiens, qui tournaient en continu dans ma petite cervelle. Voulez-vous savoir comment j’ai fait ? Eh bien, j’ai pris la décision de « faire la tête au carré » à mon mental. J’ai déclaré solennellement que puisqu’il était « fort pour ouvrir sa grande g….., en particulier (surtout) quand on ne lui demandait rien, et bien à partir de ce jour, moi …Bri …je décidais de ne plus l’écouter ni donner un quelconque crédit à ses divagations ! »

C’était bien évidemment plus facile à dire qu’à faire, mais ma décision était prise. J’ai donc médité de manière plus assidue avec la ferme volonté de faire taire ces pensées parasites. Et un jour de l’été 2015, soudainement …le Silence se fît …un grand calme …un vide accueillant. Cela n’a duré que quelques secondes, mais ça valait bien quelques jours de vacances ! Bon ok, ces vacances furent courtes. Mais c’était tellement encourageant ! Je me suis dit que si j’avais réussi cet exploit pendant quelques secondes, sans doute pouvais-je allonger ce temps de quiétude absolue ? Bon j’avoue que là, ce fût moins fastoche ! J’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises, interrompant mon mental par des « chuuuttt… » réguliers. Et …et …et …et à nouveau je glissai dans un sublime Silence qui dura bel et bien plusieurs minutes !

Avec le temps, mes « chuuuttt… » ont eu raison de mon mental. Je peux désormais être dans le Ici et Maintenant à n’importe quel moment de la journée. Quoi que je fasse, avec qui que je sois, si je décide de faire une pause… hop ! …je suis pleinement là, dans le Présent ! Et vous savez quoi ? L’intuition est devenue plus forte, mes peurs se sont envolées les unes après les autres, je suis en paix, j’observe la Vie, je la goûte, …en résumé : je savoure l’instant présent !

Petite confidence : cet entraînement d’interruptions des pensées était couplé à des méditations et exercices de respirations quotidiens, au programme d’un stage sur le nettoyage des chakras. Suite à cela, j’ai vécu en décembre 2015, l’expérience d’un « Éveil spirituel » temporaire (il a duré 3 semaines). Comment se passe la déchirure du mental, la nuit noire de l’âme ? Comment j’ai vécu l’Éveil ? Je vous le raconterai dans un prochain article 😉

 « Le pouvoir du moment présent », Eckart Tolle. Editions Ariane.

Bri

Autodidacte depuis toujours, je n'ai eu de cesse de me passionner pour le marketing, la communication, l’informatique et le Community management. Et puis un jour j'ai compris que j'avais sauté l’étape ÊTRE.
Aujourd'hui, j'enseigne le calme intérieur et la façon d'appuyer sur le bouton pause.

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Les synchronicités guides ma vie … et donc j’ai cet appel qui arrive pas très loin de chez moi !

Les commentaires sont clos.

X