Mon enfant est-il médium ?

  • Post last modified:10/11/2020
  • Reading time:12 mins read
  • Post comments:2 commentaires

Mon enfant est-il médium ?

Mon enfant est-il médium ? Si oui, quel type de médiumnité exprime-t’il ? Peut-il capter en permanence ? Se sent-il compris, soutenu, accepté… ou vit-il l’inverse ?

On peut dire que tous les enfants sont médiums jusque l’âge de six ou sept ans environ. À cet l’âge-là, il commence l’école primaire et on va lui apprendre à développer un mode de pensée rationnel. Et, progressivement, il va développer son mental rationnel au détriment de son intuition. Il peut très bien abandonner cette dernière et faire taire ce que l’adulte qualifie d’imagination.

Nous venons tous de la Source. Que nous en soyons conscients ou pas, nous y sommes connectés en permanence. Dès lors que nous percevons des ombres, des bruits, des odeurs ou des impressions, si nous n’avons pas conscience d’être la Source, on peut alors traduire cette connexion par intuition ou capacité médiumnique.

Les sept premières années...

Pour la plupart des enfants, leurs sept premières années seront la seule période de contact conscient avec la Source. D’autres en revanche continueront à percevoir et à entendre.

Si votre enfant manifeste une capacité médiumnique (citée plus bas), celle-ci peut s’intensifier avec le temps ou disparaître. Mais elle peut aussi disparaître un temps et réapparaître par la suite. Il en est de même s’il manifeste plusieurs capacités.

La médiumnité, pour quoi faire ?

Ceux dont la médiumnité perdure ne sont pas là pour forcément en faire quelque chose ! Leur médiumnité peut simplement les aider (eux ou leurs proches d’ailleurs) à faire des choix dans leur vie d’adulte. En grandissant, certains enfants médiums devenus adolescents ou adultes peuvent décider de mettre leur médiumnité au service des autres.

Si c’est le cas, alors la médiumnité faisait partie d’un choix de Mission de Vie et, en tant que tel, peut être un fardeau pendant des années avant de savoir comment aider autrui efficacement et avec bienveillance.

Enfant médium ou caractériel ?

Ne passons pas sous silence quelques cas où l’enfant peut développer des troubles psychiques et caractériels suivant ce qu’il vit à la maison ou avec son entourage. Mais cela, votre bon sens devrait pouvoir vous le dire.

Ou alors un très bon médium (j’entends par là quelqu’un qui a fait un travail sur soi et qui accepte de ne pas pouvoir détenir toute la vérité) ou encore un astrologue karmique qui vérifiera si l’enfant ramène quelque chose d’une autre vie !

Un enfant qui manifeste des capacités médiumniques a tendance à être introverti, à se cacher, à ne pas parler. Un enfant caractériel est tout l’inverse.

… ou malmené ?

Il m’est aussi arrivé de rencontrer des cas d’enfants sérieusement malmenés par les adultes et qui se laissent entraîner par des entités aux intentions plus que douteuses. Nous ne sommes plus au moyen-âge, il serait parfaitement dépassé et véritablement nuisible de s’adresser à un exorciste !

De nos jours, il existe des Thérapeutes, Psychologues, Énergéticiens et autres capables de se connecter aux différentes dimensions de l’astral et d’effectuer un travail efficace et beaucoup plus humain avec l’enfant.

Ceux de l'autre côté...

Ceux qui sont passés de l’autre côté alors qu’ils étaient de mauvaises personnes dans ce monde ne sont pas forcément devenus de bonnes entités. J’ai déjà dit maintes fois qu’entre ce qu’on qualifie de bon et de mauvais, tout est une question de point de vue… et d’expériences.

Mais imaginez un homme qui a fait du mal volontairement à d’autres pendant toute sa vie, pensez-vous qu’il devient brusquement bon lorsqu’il passe de l’autre côté ? Il faut une prise de conscience sérieuse pour cela. Et au vu du nombre d’entités qui traînent encore dans notre dimension, à faire du bruit dans les maisons ou à tirailler ses habitants…

Comment aider un enfant médium ?

La première chose à faire, lorsqu’on a un enfant médium, c’est de faire preuve de bienveillance, autant avec lui qu’avec l’entité ! Pour votre enfant, ce qu’il ressent n’est pas évident.

Il a cru pendant un temps que tout le monde voyait ou entendait les mêmes choses que lui. Et puis un jour, il se rend compte que la plupart de ses copains ont perdu leurs capacités (cela arrive parfois entre trois et cinq ans). Il peut donc faire l’objet de raillerie de la part des autres.

Que dit votre enfant ?

Si votre enfant médium vous dit qu’il voit quelqu’un dans sa chambre, de grâce, accordez-lui le bénéfice du doute ! Abstenez-vous de lui dire qu’il a rêvé, que ce n’est pas possible, ou quoi que ce soit qui prouverait votre ignorance.

S’il vous en parle, c’est qu’il a confiance en vous. Alors montrez-vous à la hauteur de cette confiance en acceptant ce qu’il vous dit. Laissez-le parler, sans l’abreuver de questions et sans remettre en cause ses perceptions.

S’il dit voir quelqu’un dans sa chambre, invitez-le à s’adresser à cette entité, cette forme, cette âme, en lui disant de se tourner vers la Lumière. Faites-le avec lui. Une entité qui reste à rôder dans une maison le fait bien souvent parce qu’elle ne comprend pas que sa liberté dépend de son choix… de se tourner vers la Lumière, en laquelle elle trouvera la paix !

S’il semble perdu dans ses pensées, évitez de le secouer en prétendant qu’il est dans la lune et doit revenir sur terre. Il observe peut-être une scène bien réelle avec une ou plusieurs entités mais que vous, vous ne voyez pas.

S’il vous raconte des souvenirs, des détails, des mots que ne prononçait qu’un membre de votre famille décédé et qu’il n’a pas connu, ou très peu… c’est qu’il est probablement en contact avec ce membre ! Il existe peut-être entre eux un contrat sacré pour aider la famille.

Si vous êtes dépassé(e) ?

Si les visions de votre enfant médium lui posent problème et que vous ne savez pas que faire, adressez-vous à un médium qui trouvera les mots pour le rassurer. Et peut-être qu’il pourra même se connecter aux visions de votre enfant pour comprendre quoi, qui ou comment aider. Dites-vous bien que c’est votre attitude face à ce qu’il vit qui déterminera sa confiance en lui, en vous et en les autres.

Vous ne savez où ni comment trouver un médium ? Faites une demande à l’Univers ! J’entends par là que si vous demandez avec votre coeur qu’une aide vous soit envoyée, vous modifiez votre structure énergétique et permettez l’arrivée d’une réponse. Bien souvent d’ailleurs, c’est votre propre intuition que vous ouvrez ! Vous ne devriez pas tarder à apprendre par votre entourage que quelqu’un connaît quelqu’un qui

–> LIRE AUSSI : La méditation de Pleine Conscience

Génération enfants indigo

Mon enfant a-t’il un don...

J’ai plusieurs fois utilisé le mot « capacité » et pas le mot « don ». J’ai bien conscience que je vais faire grincer des dents, mais prétendre avoir un don ou transmettre un don (à ne pas confondre avec un talent), c’est soit prouver son ignorance soit croire qu’on détient quelque chose de magique que d’autres n’auraient pas ! Tout est en nous. On fait juste le choix d’utiliser certaines parties utiles à notre propre évolution et pas d’autres.

...ou une capacité ?

En règle générale, lorsqu’on se réincarne, on oublie ce que nous sommes ainsi que ce que nous étions (nos vies antérieures). Dans le mot médium, il faut comprendre intermédiaire. En ce sens, une capacité médiumnique est juste une communication intermédiaire utilisée entre les différentes dimensions, imperceptibles aux cinq sens du corps humain.

Ouvrir notre conscience à ce que nous sommes nous affranchit des limitations de nos cinq sens humains. Pour un enfant, c’est naturel.

À quoi ressemble un canal ?

Lorsque nous nous incarnons, nous possédons un canal qui est comme un tuyau partant depuis notre chakra coronal (au sommet du crâne) et qui nous relie en permanence au Grand Tout.

Ce tuyau peut se boucher plus ou moins vite selon différentes choses comme nos conditions de vie, la compréhension de nos épreuves, nos formes-pensées, l’entretien et la conservation de nos peurs et/ou croyances héritées. Il peut aussi se déboucher après une épreuve vécue ou une prise de conscience profonde.

–> LIRE AUSSI : Les six types de médiumnité

Génération enfants Gold

Les groupes d'Âmes...

Maintenant, votre enfant fait peut-être partie de ces groupes d’Âmes qui ont décidé de s’incarner à la même époque terrestre pour faire bouger les structures des générations qui les ont précédé.

Dans chacune des générations (citées plus loin), il y a eu des éclaireurs qui se sont portés volontaires pour s’incarner presque vingt ou quarante ans avant ! Ceci afin de tester si l’Humanité était prête à recevoir le plus gros de la troupe qui devait suivre…

Les différentes générations…

Seconde guerre mondiale

Dès la fin de la seconde guerre mondiale, les atrocités de la guerre en ayant marqué plus d’un, il a fallu plusieurs années pour préparer le terrain à recevoir les générations d’Âmes qui allaient se succéder pour ouvrir les consciences vers plus d’Amour et d’Unité.

les années 60

C’est la génération Indigo (d’une aura bleue foncée à violette). Merci aux jeunes adultes hippies qui ont provoqué une prise de conscience mondiale et mémorable vers plus d’amour et de paix. Ils ont permis l’arrivée de la génération indigo très prometteuse pour l’Humanité, mais aussi très rebelle à l’injustice.

les années 70

Début des années 70 émerge une génération intermédiaire qui s’adapte tant bien que mal aux énergies précédentes Indigo et intègrent en partie les futures énergies Crystal qui se font déjà sentir. Le comportement de cette génération dépasse les compétences des autorités. On commence seulement à les classifier en des termes tels que syndrome d’Asperger, HP ou TDAH.

les années 80

Avec la génération Crystal (d’une aura claire à transparente), c’est une assimilation plus rapide de ce que nous sommes. Ces Âmes sont des empathes, des hypersensibles, des artistes et farouches défenseurs de la cause animale.

les années 90

La génération Rainbow (d’une aura aux multiples couleurs d’arc en ciel) apporte des Âmes plus actives mais moins instables que la génération Crystal. Il y a un instinct de guérison désintéressé qui émerge enfin. Tout s’active !

les années 2000

Avec les années 2000, nous avons de nouveau une génération intermédiaire entre la Rainbow et la Diamond, et manifestant ces énergies combinées. Ces Âmes sont certainement destinées à être les meilleurs thérapeutes et guérisseurs de ces cinquante dernières années !

les annéees 2010

Aux alentours de 2010 commence la génération Diamond (d’une aura scintillante comme le diamant). Ces Âmes n’ont peur de rien et vous regarde droit dans les yeux ! Avec cette génération, on ne raconte pas d’histoire, on assume. Quand elles posent une question, vous avez tout intérêt à être franc et honnête pour leur répondre. D’ailleurs quand elles vous regardent, vous avez le sentiment qu’elles vous percent à jour.

les années 2020

Dès la fin 2015, quelques Âmes de la génération Gold (d’une aura dorée) font une première apparition. Ils sont les éclaireurs qui arrivent cinq ans avant le gros de la troupe, celle de 2020 (année charnière qui décoiffe à plus d’un titres). Vous comprendrez que vous êtes en présence d’un enfant Gold lorsque vous sentirez cette présence forte et paisible qui émane de lui…

les années 2025

L’arrivée de l’astre Pluton, dès 2024, dans le signe du Verseau, amène une avancée prodigieuse. Je manque encore d’informations de mes Guides concernant cette génération mais il me semble qu’elle va instaurer un mode de fonctionnement très proche de celui des Atlantes ! Nous en reparlerons…

Brye Mairiaux

Salut, c’est Brye ! Consultante en éveil de Conscience, je partage avec vous des trucs et astuces pour calmer le mental en apprenant à "appuyer sur le bouton Pause". Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire !

Cet article a 2 commentaires

  1. Agnès

    Bonsoir
    Mon fils a 11 ans et il nous annonce il y a qqs mois qu’il voit des serpents qui l’agressent et le mordent..
    Très vite nous nous tournons vers un magnétiseur qui nous dit qu’il a une entité maléfique sur lui depuis env un an… Qqs jours après la séance tout va bien…
    Cela n’a duré que qqs semaines… Il a fait une crise d’angoisse Terrible dimanche soir disant que les serpents lui faisaient du mal..
    Entre temps on nous a dit qu’il est médium… Il parle aux morts..
    Mais le pb est que les serpents reviennent et lui font peur.. On a essayé le bouclier, demandé à ce qu’ils partent rien n’y fait…
    Nous sommes à court d’idées pour l’aider..
    Auriez vous la possibilité de nous donner de nouvelles pistes ?
    Nous sommes désespérés pour lui, nous voudrions tant qu’il ait une vie « normale » de petit garçon..
    Merci pour votre retour
    Cdt

    1. Brye Mairiaux

      Bonjour Agnès. Comme je comprends votre fils ! J’ai, moi-même, vécu des cauchemars identiques.. entre 15 et 16 ans. C’est une hypnose qui m’a aidée à m’en sortir, guidée par une petite copine de mon âge !
      Avec ce que nous vivons depuis une année, les enfants n’ont plus vraiment de vie « normale ». Et, si je calcule bien, le vôtre est né en 2009 ou 2010… une génération où il vaut mieux être franc et dire les choses clairement (d’autant plus s’il est médium). Ce qui n’est pas évident pour les parents, je vous l’accorde.
      Parler aux « morts » n’est pas un souci, ni même les « Anges » et compagnie. Le plus important est de voir le message qui est livré… et ce que l’on fait avec ça !
      Vous ne me dites pas si vous êtes en Belgique ou à l’étranger. Cela est différent pour moi, pour vous recommander quelqu’un. Et… pouvez-vous me dire s’il a « joué » au oui-jà avec des copains ?
      Sachez toutefois que je consulte via Skype, si cela résonne en vous.
      Namasté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.